L'histoire vraie derrière l'insaisissable Hello Kitty Nike Air Presto de Steven Smith


Lors de sa première sortie en 2000, la Nike Air Presto était l'une des baskets les plus innovantes de la marque Swoosh. Surnommée "T-shirt pour vos pieds", elle a été conçue pour s'adapter parfaitement à vos pieds avec un confort inégalé. Co-conçue par Tobie Hatfield, frère du légendaire designer de baskets Tinker Hatfield, l'Air Presto est à l'origine du programme Nike Free, dont le but était de donner aux coureurs une expérience aussi proche que possible de la course pieds nus.

L'Air Presto a connu un énorme succès dès sa sortie, en partie grâce à l'incroyable campagne de marketing de Nike, qui a impliqué 13 couleurs diffusées simultanément et auxquelles un "personnage" a été attribué. Chaque colorway avait son propre spot télévisé, avec une direction artistique de Monica Taylor et des surnoms de personnages donnés par Dylan Lee, la campagne étant supervisée par la légendaire agence de publicité Wieden+Kennedy.

Mais le Presto a rapidement été englouti par la ligne Free running, que Nike avait commencé à promouvoir comme son premier programme de course. Au cours de la décennie suivante, la chaussure a retrouvé sa place dans la conscience du public, bien qu'en tant que chaussure de style de vie. Depuis lors, le modèle a connu plusieurs grands moments grâce à des collaborations limitées et très recherchées avec ACRONYM et la marque OFF-WHITE de Virgil Abloh. Alors que les deux versions ACRONYM et OFF-WHITE se revendent plusieurs fois leur prix de vente, les amateurs d'Air Presto  pointent du doigt une autre collaboration emblématique : l'Air Presto de Hello Kitty x Nike.



"Cette collaboration mérite le statut de Graal pour de nombreuses raisons", déclare Tim. "Le plus important, ce sont les personnes qui sont derrière le projet : Hiroshi Fujiwara et Steven Smith. Lorsque le parrain du streetwear et le créateur de la Furie InstaPump envoient un spam au personnage de dessin animé le plus emblématique du Japon sur l'une des meilleures silhouettes de Nike, vous savez que quelque chose de bien va se passer".


La plupart des médias qui couvrent le Hello Kitty Air Presto ont négligé l'implication de Smith dans le projet, attribuant à tort les deux couleurs principales - rose et noir - à Fujiwara. Nous sommes ici pour remettre les pendules à l'heure et vous donner un peu plus de détails sur l'histoire du Hello Kitty x Nike Air Presto.

La collaboration a consisté en quatre baskets au total, l'une - la version blanc/rose - a été conçue par Fujiwara de Fragment, tandis qu'une seconde - dans un coloris noir/bleu - a été conçue par Smith, l'homme derrière les Reebok InstaPump Fury et Nike Zoom Air Spectrum. Deux autres paires ont également été vues dans des documents promotionnels avant la sortie proposée, mais les paires Fujiwara et Smith sont de loin celles dont on parle le plus.



Le Hello Kitty Air Presto faisait partie d'un projet visant à célébrer le 30e anniversaire du personnage en 2004. Au départ, selon Smith, le pack était censé avoir une sortie limitée mais disponible. Mais finalement, seules 12 paires de chaque couleur ont été envoyées aux amis et à la famille de Nike et du fabricant d'Hello Kitty, Sanrio. "Je ne sais pas pourquoi ils sont devenus si limités", dit Smith. "Le plan initial prévoyait 500 exemplaires de chaque style lorsque le projet m'a été présenté pour la première fois.​

Cela peut sembler étrange étant donné la cible démographique d'Hello Kitty, mais Smith était le candidat idéal pour concevoir la chaussure. "Mark Parker [aujourd'hui PDG de Nike, puis co-président] savait à quel point j'aimais le Japon et Sanrio", dit-il. "J'apportais mon gaufrier Hello Kitty et je faisais des gaufres de tête Hello Kitty à tout le monde une ou deux fois par an, juste pour le plaisir. J'apportais mon déjeuner tous les jours dans une boîte à lunch Hello Kitty ou Bad Badtz-Maru. Il m'a semblé naturel de travailler sur le projet spécial pour l'anniversaire d'Hello Kitty".



 

Contrairement au classique Hello Kitty blanc/bleu/rose de Fujiwara, Smith a opté pour quelque chose de plus sombre pour son Hello Kitty Air Presto. "Les couleurs sont celles que j'ai trouvées les mieux adaptées à la situation", explique Smith. "J'ai également fait la mise en page du motif sur la version blanche simple de HTM. J'ai essayé de créer une gamme d'art littéral simple et une progression vers la distorsion de la tête iconique d'Hello Kitty".

Lorsqu'on lui demande dans quelle mesure il a travaillé en étroite collaboration avec Hiroshi Fujiwara, une légende à part entière, dont le prénom est le "H" dans Nike HTM (aux côtés de Tinker Hatfield et Mark Parker), M. Smith explique : "C'était vraiment intéressant. Je recevais un peu d'indications de Nike Japon et Hiroshi m'a envoyé une page avec le graphique. Je l'ai ensuite appliquée avec le Presto que j'ai généré pour définir l'échelle et l'emplacement de l'image".


Le fait que les sneakers étaient si limitées et seulement distribuées aux amis et à la famille en fait un saint graal pour les collectionneurs de sneakers - surtout ceux qui se spécialisent dans les Air Prestos - sans parler des obsessions de Hello Kitty. Comme toute chose, l'exclusivité engendre un battage publicitaire et des prix de revente déments. La rumeur veut qu'une paire d'Air Prestos Hello Kitty ait été achetée dans une friperie de Goodwill pour 10 dollars, alors qu'une paire est apparemment en train de se retrouver au deuxième round avec un prix de revente de 3 000 dollars. L'exclusivité presque mythique des baskets et la compréhension quelque peu obscure de la façon dont la collaboration s'est faite font de cette collaboration l'une des curiosités ultimes du monde des baskets.

Smith dit qu'il "a adoré la Presto dès que j'ai vu le prototype de Kevin Hoffer transformé en version commerciale que Bob Mervar a achevée". Pour lui, l'Air Presto est un "état évolué" de la tige extensible du Nike Air Sock Racer. "Il a été très bien fait et mérite d'être considéré comme une icône", ajoute Smith à propos du design du Presto.


Aujourd'hui, l'Air Presto connaît une nouvelle vie grâce aux collaborations ACRONYM et OFF-WHITE. Cette dernière vient de voir la sortie de deux nouveaux coloris (un noir, un blanc) pour accompagner la sortie de l'original "The Ten" à partir de fin 2017. Smith n'a aucun scrupule à accepter la façon dont Abloh a interprété le design de la basket. "Je pense que le traitement Virgil est une façon amusante de continuer à donner vie au modèle", dit Smith. "Il est toujours intéressant de voir ce que d'autres créatifs ajoutent à un modèle de leur point de vue."